Valorisation des déchets

Le service de gestion des déchets

La Communauté de Communes a pour compétence la gestion de la collecte, du transport et du traitement des déchets ménagers et assimilés. 

Principalement, il s’agit des ordures ménagères et du tri sélectif ainsi que la gestion des déchets déposés dans les 4 déchetteries du territoire du Quercy Caussadais. 

Les ordures ménagères

Plus de 5500 tonnes d’ordures ménagères sont collectées par an (soit 275 kg / hab / an). 

Schéma d’organisation générale de l’élimination des ordures ménagères

Le tri sélectif

Chaque année, ce sont plus de 1300 tonnes de tri sélectif qui sont collectées sur le territoire du Quercy Caussadais (65 kg/hab/an). 

Les agents de collecte de la Communauté de Communes sont parfois obligés de jeter des conteneurs entiers de tri avec les ordures ménagères car ceux-ci sont trop pollués par d’autres déchets. Il reste malgré tout 15% d’erreurs de tri. Ces erreurs sont facturées par le centre de tri et représentent un coût important pour la collectivité.

Schéma d'organisation de l'élimination du tri sélectif

Les déchets à mettre au tri sélectif (en vrac)


Déchetterie de Caussade
Déchetterie de Caussade

Les déchetteries du Quercy Caussadais

La Communauté de Communes, en partenariat avec le Syndicat Départemental des Déchets, met à votre disposition 4 déchetteries. Elles sont situées sur les communes de Caussade, Montpezat, Molières et Septfonds.

Les déchetteries permettent de collecter différents déchets en vue de leur recyclage ou d’une élimination spécifique.

Chaque année, 4 200 tonnes (210 kg/hab/an) de déchets sont déposés en déchetterie.

Déchets acceptés 

encombrantsdéchets électriques et électroménager
déchets vertstextiles
gravatsbatteries, piles
déchets dangereux (phytos ...)lampes
boiscartouches d'encre
ferrailleshuile de vidange
cartonhuiles et graisses alimentaires
déchets d'activités de soinsbouchons de bouteilles

La collecte du verre

Chaque année, environ 500 tonnes de verre (soit 25 kg/hab/an) sont collectées grâce aux 90 récup’verre disposés par la Communauté de Communes sur le territoire.

 Le Verre se recycle à l’infini. Avec une bouteille, on fabrique à nouveau exactement la même bouteille.

 Recyclable à l’infini, une tonne de verre permet d’économiser :                                         

  • 660 kilos de sable
  • 100 kilos de calcaire
  • 1170 litres d’eau
  • 1,46 MWh d’énergie
  • 0,46 tonne éq. CO2

 De plus, pour le contribuable, une bouteille de verre jetée à la poubelle coûte environ 5 fois plus cher que celle triée au récup’verre.

Recyclage du verre

Le compostage

La Communauté de Communes met à disposition des particuliers des composteurs individuels à un coût incitatif, soit 15 €.
Cela permet à chacun de ceux qui le désirent, de faire un geste pour l’environnement.
Tout d’abord, vous limiterez d'un tiers la quantité de vos ordures ménagères. Autant de déchets qui n’auront pas à être collectés par la collectivité et qui ne seront pas mis en décharge…
Le compostage permet de produire un amendement de qualité pour votre terre. Il renforce le stock d’humus dans le sol et améliore sa fertilité. Il favorise ainsi la vie du sol.

Qu’est ce qu’un composteur individuel ?

Il s’agit d’un bac réalisé en plastique recyclé, muni d’un couvercle.
Son volume est le plus souvent d’environ 400 litres.

Quels déchets peut-on composter ?

Vous pouvez déposer dans le composteur les épluchures de fruits et de légumes, les coquilles d'œuf, les restes de repas (sans viande), ... tout déchet organique

Vous pouvez aussi y ajouter les tontes de pelouse, les branchages, les feuilles mortes, les fleurs fanées… ce que l'on nomme les déchets végétaux.

Que deviennent ces déchets végétaux ou organiques dans le composteur ?

Les déchets se décomposent et se dégradent progressivement au contact de l'air et de l'humidité ambiante, aidés par des micro-organismes comme les champignons microscopiques et les bactéries. Ce procédé reproduit à petite échelle ce qui se passe dans la forêt, qui crée elle-même son compost, appelé l'humus. 
Au bout du processus de compostage, on obtient ce que l’on appelle un compost mûr qui a une agréable odeur de terre de forêt, une couleur foncée et une structure grumeleuse.